Climatisation : Le résidentiel sauve la PAC

résidentielclim2-jpg

Une année de satisfaction pour la pompe à chaleur avec une progression constante sur presque les trois quadrimestres qui laisse augurer d’une année 2014 également très positive. Après deux années de baisse, la PAC air-air renoue ainsi avec la croissance soit 5,5% notamment grâce au marché résidentiel doté d’une hausse de 11% des monosplits de moins de 5kW et de 7% des unités intérieures murales, produits typiques du résidentiel.

Du point de vue technologique, ce sont principalement les bi-blocs qui progressent à plus de 4,3% ils représentent 85,5% du marché et les petites puissances de 5 à 10 kW avec 14% tirées elles par la mise en place de la RT2012 sur le marché du neuf. A noter que les PAC haute température plus de 65°C destinées au marché de la rénovation pèsent désormais 28% du marché de la PAC air-eau, en hausse de 5,6% en 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *