Archives du mot-clé climatisation

Conseils d’achat d’un climatiseur

clim maisonAu moment de choisir un climatiseur, il faut prêter attention à quelques éléments très importants, à commencer par la puissance de l’appareil. En effet, il importe de déterminer avec exactitude  les besoins des lieux, le mieux est d’établir un bilan thermique avant de sélectionner la puissance du climatiseur afin d’éviter qu’il consomme beaucoup d’énergie ou qu’il fonctionne en surrégime.  Et surtout disposer de la bonne  puissance calorifique et  puissance frigorifique.

Il ne faut pas négliger le volume sonore de l’équipement. En général, un climatiseur muni d’un compresseur émet un volume sonore se situant entre 45 et 60 db, mais certains appareils notamment parmi les fixes n’enregistre que 30 ou 35 db.

Enfin il faut bien choisir le filtre de climatisation qui permet d’éliminer une grande partie des polluants et réduit significativement  l’humidité. On peut opter pour filtre au charbon actif qui combat les mauvaises odeurs, alors que le filtre électrostatique est très efficace contre les poussières et les bactéries.

Investir dans un climatiseur solaire

climProfiter de tous les bienfaits et le confort d’un climatiseur tout en réalisant d’importants économies sur la facture énergétique et en protégeant est dorénavant possible grace au climatiseur solaire.

Il s’agit d’un appareil de climatisation qu fonctionne au rayonnement solaire soit à travers la récupération de calories avec des capteurs thermiques ou  en générant de l’électricité à l’aide de panneaux photovoltaïques. Ce type d’installation offre de nombreux avantages notamment l’utilisation d’une énergie propre et inépuisable, la synchronisation parfaite entre la demande frigorifique et l’énergie solaire, l’absence de tout fluide frigorifique polluant, etc. En définitif la climatisation solaire se présente comme un moyen efficace, économique et surtout protecteur de l’environnement.

Nouveautés de la climatisation: Une clim à l’eau de mer

climLa Réunion va se doter d’un large réseau urbain de climatisation à l’eau de mer, un marché de 150 millions d’euros sera donc ouvert aux petites entreprises de l’île. Il s’agit en fait d’utiliser les eaux froides de l’océan indien pour climatiser une soixantaine d’édifices comme l’aéroport, l’université, plusieurs centres commerciaux, entre autres, situés dans les zones urbaines de Saint-Denis et Sainte-Marie.

Il est prévu que les travaux vont débuter mi-2015 alors que la mise en service est attendu  pour la mi-2017 et il faut creuser 23 kilomètres de tranchées qui serviront à enfouir les canalisations. Ce réseau de climatisation marine est un dispositif de refroidissement qui fonctionne à l’aide d’un échangeur thermique utilisant le circuit d’eau douce qui alimente les locaux à climatiser.  Grace à ce procédé on s’attend à réaliser des économies énergétique de 75%.

Comment choisir un climatiseur?

climUne large gamme de produits est disponible sur le marché en matière de climatisation. Mais avant de pouvoir fixer son choix il vaut mieux tenir compte d’un certain nombre de critères à savoir:

-La puissance : Il s’agit de la performance du climatiseur et sa capacité à rafraîchir plusieurs pièces en même temps. En la matière les climatiseurs split sont les champions contrairement aux modèles window.

-La difficulté d’installation : Les appareils les plus faciles à installer sont les climatiseurs mobiles qui ne requièrent en fait aucune installation.

-Le bruit : les climatiseurs split sont très silencieux , alors que les modèles window et mobiles émettent un bruit proche de celui d’un réfrigérateur.

-L’esthétique : on apprécie plus les climatiseurs split qui sont très esthétiques et se fondent facilement dans le décor contrairement aux appareils window ou mobile.

-Le prix: Ce critère dépend surtout de la puissance de l’appareil et son installation mais en général les clims window reviennent moins chers que les mobiles et les split.

Le rôle d’un climatiseur

ClimatiseurLa climatisation n’est apparue que grace à l’invention de la réfrigération au XIXe siècle. C’est une technique qui visait à réguler les conditions climatiques, mais depuis elle a grandement évolué. 

En effet de nos jours, un climatiseur offre plus de confort en maîtrisant  le niveau  de pollution de l’air ambiant, en filtrant l’air de sa teneur en poussière, en régulant la température en fonction des saisons et en contrôlant le degré d’hydrométrie.  Même en termes de taille et d’efficacité, cet type d’appareils est devenu au fil des ans plus minimaliste et plus performant. Les climatiseurs s’adaptent aussi bien pour de petites superficies que pour les plus grandes et une large gamme est proposée sur le marché pour répondre aux besoins de tous.

Comment fonctionne un climatiseur?

climatisationSur le marché on trouve différents type de climatiseurs dont la base de fonctionnement est similaire. Ce type d’appareil capte la chaleur pour la diffuser à l’extérieur à l’aide d’un fluide frigorigène.

Un compresseur aspire et comprime le fluide frigorigène  ce qui permet d’élever sa pression et sa température, une fois transformé en gaz, il se dirige vers un condenseur. Mais à son passage dans le condenseur, il perd une partie de ses calories et au niveau du détenteur la pression et la température du fluide baissent. Le détenteur joue également le rôle de purificateur en éliminant les impuretés présentes dans le liquide.  Le cycle de climatisation est relancée lorsque le liquide frigorigène passe par l’évaporateur, il entre en ébullition et se charge de calories à son contact avec l’air qui devient plus froid.

Les différents types de climatiseurs

climatiseurOn trouve sur le marché différents types de climatiseurs pour habitat dont le monobloc, le split et le réversible. Ce dernier dispose en plus d’une fonction de chauffage qui opère sous le même principe qu’une pompe à chaleur, il es à la fois confortable et économique. Pour les monoblocs et les splits, ils peuvent être fixes ou mobiles.

Les climatiseurs monoblocs sont hautement indiqués pour les petits espaces car ils ne disposent que d’une seule unité et sont considérés plus comme des appareils d’appoint. Ils se caractérisent par une puissance modérée, et la facilité de leur installation. Ils peuvent être amovibles sur des roulettes, fixés dans le mur ou intégrés dans une fenêtre.  En ce qui concerne les climatiseurs split, ils se composent de deux unités dont celle extérieure et une ou plusieurs unités intérieures. Ils sont peu bruyants, plus résistants et plus performants.

 

La climatisation réversible : quels avantages ? quelle efficacité ?

Les climatisations réversibles permettent d’alterner entre air froid l’été et air chaud l’hiver. Economiques, les climatiseurs réversibles, sont souvent privilégiés. On appelle parfois ces climatiseurs PAC air/air (Pompe à Chaleur Air/Air).

Principe de fonctionnement :

Une climatisation réversible marche comme un réfrigérateur, elle produit de l’air froid tout en évacuant de la chaleur. L’air est alors filtré et rafraîchi. Les climatisations réversibles fonctionnent sur le même principe sauf que le processus peut être inversé pour provoquer de l’air chaud.

Les climatisations réversibles sont composées d’une unité intérieure qui diffuse l’air et d’une unité extérieure qui permet de produire de l’air chaud ou de l’air froid.750px-air_conditioning_unit-fr.svg_

Les avantages économiques :

En puisant des calories gratuites dans l’air extérieur, les climatisations réversibles peuvent réaliser jusqu’à 60% d’économie d’énergie en comparaison à un radiateur électrique. De plus un seul appareil permet de refroidir et de rafraîchir, ce qui présente un réel avantage.

Comment fonctionne une climatisation ?

climi

Pourquoi consommer des énergies polluantes notamment le pétrole, le gaz lorsque la nature vous offre gratuitement ses énergies renouvelables ? C’est dans cette optique que se base la thermodynamique, principe physique utilisé dans la climatisation. En effet, c’est par le biais d’une récupération de calories naturelles gratuites présentes dans l’air ou dans le sol que le système de climatisation permet de chauffer en hiver et de refroidir en été.

En été, le fonctionnement est quasiment identique au circuit frigorifique de nos réfrigérateurs puisque le fluide frigorigène, qui circule dans le climatiseur, absorbe la chaleur (les calories) de la pièce intérieure pour la rejeter à l’extérieur.

Par contre, en hiver, en inversant le cycle de fonctionnement, le climatiseur pompe les calories à l’extérieur et restitue la chaleur à l’intérieur. Il s’agit du principe de la pompe à chaleur ou P.A.C., système de chauffage également plus efficace qu’une installation traditionnelle et bien plus économique.

Climatisation : Effets sur l’environnement

climatisation

Les climatiseurs d’aujourd’hui utilisent généralement à l’intérieur un fluide réfrigérant ou frigorifique connu sous le nom de « fréon ». Certains fluides dits « HCFC » sont extrêmement nocifs pour la couche d’ozone et leur émission à l’atmosphère va sans doute avoir un effet destructif. C’est dans cette optique que la Communauté Internationale et plus particulièrement la Communauté Européenne a réglementé leurs utilisations et interdit certains.

En effet, les fluides de types R11 ou R22 sont désormais interdits. La réglementation précise que à partir du 01/01/2004 il est interdit d’utiliser des HCFC pour la production de tout équipement de froid ou de conditionnement d’air. De plus, certains fluides dits « verts » sont disponibles sur le marché et seuls ces fluides sont autorisés. Soyez donc vigilants lorsque vous vous équiperez d’un tel appareil.